Lyon

L’antenne de JRS à Lyon est coordonnée par :

Odile et Jean Lacour : j_o_lacour@yahoo.fr

Nadette Caro : Tel : 04 72 70 77 89  – 06 80 42 75 71  nadette.caro3@orange.fr

 

Petite chronique lyonnaise

Fin décembre, réunion des familles et des tuteurs pendant laquelle nous regardons « Vies volées », un documentaire de Vincent Lauth diffusé le Carême dernier au Jour du Seigneur.

http://www.lejourduseigneur.com/Web-TV/Evenements/Careme-2015/Documentaire-Vies-volees

Film qui nous a fort impressionnés tant par la densité des témoignages que par l’engagement de la psychiatre qui est en total accord avec la manière d’agir de JRS.

 

Fin janvier : week –end à Taizé ,nous partons avec 12 demandeurs d’asile et 2 tutrices .Nous répondons à l’invitation des Frères .Au menu, randonnée dans la campagne sous un beau soleil d’hiver , découverte de la communauté et de leur façon de prier .Tous, chrétiens ,musulmans nous assistons aux offices .

Abdulkader nous dit le lendemain : « depuis mon départ d’Alep c’est la première fois que je me suis senti en paix » .

Nous avons eu une très belle discussion tous ensemble sur notre façon de prier et notre manière de croire. Pas facile de faire accepter à l’autre sa différence. Rencontre aussi avec 10 soudanais et 1 afghan sortis depuis un mois de la jungle de Calais qui sont accueillis non seulement par les Frères mais par tout le village de Taizé, maire en tête !

Le dimanche, les Frères nous ont accueillis à leur table (70 frères + 2 familles africaines + nous + quelques personnes de passage) .C’était fort bon et le poulet grillé a réjoui tous nos amis ! Les Frères avaient eu la délicatesse de nous placer de telle façon que chacun puisse s’exprimer dans sa langue ou à défaut en anglais.

Un vrai bon wek-end qui a mis du baume au cœur à chacun de nous et qui a permis à la plupart de sortir de Lyon ce qu’ils n’avaient encore jamais pu faire !

21 février : Fête de la langue maternelle proposée par l’UNESCO.

Là, ce sont nos amis bengladais qui sont à l’initiative de cette fête qui est très importante dans leur pays. Nous étions un bon groupe d’une quarantaine de personnes (pas mal pour le premier dimanche des vacances).

Gâteaux et thé bengladais faits maison .Mais surtout un bel exposé de Rishad qui nous a expliqué pourquoi c’était si important dans son pays .Ils célèbrent le souvenir des 4 personnes assassinées dans la manifestation des Bengladais pour garder leur langue maternelle au moment de la partition du Pakistan.

Jean avait reconstitué un petit monument réplique de celui de Dakha et chacun est venu déposer des fleurs, comme là-bas. Puis après avoir regardé un direct de Dakha , chacun s’est exprimé dans sa langue maternelle : bengali, soussou, peul ,lingala ,arabe syrien , arabe libanais, arabe tunisien, kinyarwanda, farsi, pachtou, gaelique, anglais. Chants, poèmes et dialogues ou un simple bonjour la compagnie ! C’était vraiment émouvant ….

 

Prochaine fête à l’horizon : un pique-nique avec tout le réseau dans le parc du Châtelard fin juin. Et, aussi la marche annuelle des parapluies blancs organisée par Forum Réfugiés.

 

 

A bientôt pour une autre chronique de Lyon.