QUELQUES NOUVELLES POUR DÉBUTER L’ANNÉE

2020 a été une année particulière, bouleversée par les différentes mesures pour faire face à la pandémie. Dans ce contexte, nous avons tous dû trouver des ressources de créativité, d’imagination et d’adaptabilité afin de poursuivre nos actions.

Un retour sur 2020 

  • Pour JRS Welcome, les accueils ont pu continuer malgré les confinements. Ainsi, 138 personnes déplacées par force ont pu être accueillies pendant le 1er confinement et 110 pendant le deuxième.
    Par ailleurs, un soutien financier a pu être mis en place pour aider les familles dont la durée d’accueil a été prolongée.
    Cette période a été un moment privilégié pour renforcer les compétences des acteurs de JRS France, par l’avancée du travail sur un programme de formation.
  • L’équipe de JRS Jeunes a été très créative et ainsi pu organiser pas moins de 468 activités à Paris, Angers, Clermont-Ferrand, Lyon, Marseille, Nantes, Dijon, Limoges et Valenciennes. Au total, c’est 1338 participants de 60 nationalités différentes qui ont participé aux activités, dont 740 réfugiés et demandeurs d’asile.
    Le maître mot du programme a été de maintenir le lien social et d’aider les participants à sortir de l’isolement avec des activités en ligne ou en présentiel en fonction des périodes.
    Pendant cette année, des synergies inter-associatives ont été créées et ont permis d’améliorer le parcours d’intégration des personnes déplacées par force.
  • Pour JRS Emploi & Formation, les accompagnements ont continué en présentiel ou à distance. Ainsi, à l’antenne de Paris, une trentaine de réfugiés ont pu bénéficier d’un accompagnement vers l’emploi et une cinquantaine vers des formations. De même, dans le reste de la France, une dizaine d’antennes ont poursuivi les accompagnements, grâce à l’implication des bénévoles.
    Enfin, un nouveau partenariat est né à Saint-Germain-en-Laye avec Solidarité Nouvelle face au Chômage.
  • Malgré des conditions d’enseignement bouleversées, l’école de Français à Paris a présenté avec succès 36 étudiants à l’examen du DELF (Diplôme d’Études en Langue Française) en juin dernier. L’obtention de ce diplôme est une première étape vers le retour à l’emploi ou la reprise d’une formation.

Les bénévoles de JRS France ont fait preuve d’une capacité d’adaptation remarquable. La rencontre et la relation de proximité sont menacées, mais nous avons tous à cœur de les préserver.

 

Et pour 2021 ? 

Pour cette nouvelle année, les salariés et bénévoles de l’association ne manquent pas de projets et d’envie de continuer malgré un contexte encore incertain. . 2020 ayant éprouvé les liens sociaux entre les personnes, et particulièrement pour les personnes déplacées par force, un aspect de notre mission est attendu par tous :  pouvoir remettre les relations humaines au cœur de notre action, par la rencontre et la convivialité, en vrai, dès que ce sera possible ! .

Par exemple, l’accent pour JRS Welcome est de travailler à la pérennisation des accueils partout en France, et à une meilleure organisation du renforcement des antennes à travers des réflexions menées en 2020 à partager, des groupes de travail sur des sujets qui nous questionnent tous,  et des ateliers d’échanges et formation réciproques des bénévoles des antennes. 
Pour JRS Jeunes, l’objectif est notamment de développer davantage la co-construction et la prise de décision collective de la part des jeunes locaux comme des jeunes réfugiés.

 Comme le dit si bien notre directeur Antoine Paumard : « Nous ne pouvons pas taire qu’il y a de la joie à rencontrer des personnes migrantes, qu’ils nous apportent le plus souvent une belle leçon de vie. »

Retour haut de page