Protection temporaire pour l’Ukraine : encore des efforts pour être à la hauteur des enjeux

La Coordination française pour le droit d’asile (CFDA) réagit l’instruction conjointe prise le 10 mars 2022 sur l’application de la protection temporaire pour les personnes en provenance d’Ukraine par les ministres de l’intérieur, de la santé, du logement et de la citoyenneté. LA CFDA salue notamment la solidarité vis-à-vis des personnes qui fuient l’Ukraine qui doit inspirer la politique publique en matière d’asile. Elle rappelle que cela ne doit pas se faire au détriment des demandeurs d’asile et réfugiés d’autres nationalités, en particulier en ce qui concerne l’accès à l’hébergement, les délais d’instruction des dossiers ou l’accès aux droits comme les conditions matérielles d’accueil ou l’assurance maladie.

Le communiqué de presse se trouve également sur le site de la CFDA.

Retour haut de page