Depuis la création du JRS France, des initiatives ont toujours été portées par les jeunes afin de favoriser les rencontres entre demandeurs d’asile, réfugié et jeunes français ou résidents en France autour d’activités.

Sont nées d’abord quelques propositions en 2014 autour du foot, de visites au musée et du nouvel an puis le programme s’est développé petit à petit avec des activités de plus en plus régulières et des propositions variées. Au delà du fait de partager et vivre des activités ensemble s’est développé l’idée de les construire ensemble, sur un pied d’égalité pour valoriser ainsi les capacités de chacun, français comme réfugié, et permettre un changement de regard sur les personnes en précarité.

Ce sont donc ces deux idées qui sont mises en avant dans les autres villes, et peu à peu naissent ça et là des propositions sur la même ligne JRS Jeunes : de quoi bientôt créer une communauté JRS Jeunes nationale afin de s’échanger les bonnes pratiques, et construire des activités communes lors de temps fort pour faire vivre notre réseau.

A Toulouse

A Toulouse par exemple, l’esprit JRS Jeunes était déjà présent dans l’activité des jardins. Anne et Christophe proposent aux demandeurs d’asile accueillis dans le réseau Welcome de venir jardiner tous les samedis matins sur une parcelle dans des jardins partagés depuis un an.

capture-decran-2017-11-24-a-16-23-44Dimitri et Agnès, qui souhaitaient prendre en charge l’animation du programme JRS Jeunes à Toulouse ont décidé de s’appuyer sur cette
activité déjà existante et créée par les bénévoles du programme JRS Welcome pour créer une communauté JRS Jeunes et faire du lien entre les activités et les personnes. Ils ont également fait des liens avec le mouvement Young Caritas qui proposent des activités sur le même schéma et auquel participent déjà 3 réfugiés anciens accueillis Welcome. « On sent qu’il y a déjà un super terreau pour faire de belles choses et on vit ces moments là un peu au jour le jour pour le moment » raconte Dimitri. C’est bien parti donc !

Contact : Dimitri & Agnès Mercier –  dimitrimercier1@gmail.com

A Dijon

foot-dijonA Dijon, c’est à l’initiative de Thomas, étudiant à Sciences Po et ancien membre actif de JRS Jeunes à Paris, que les rencontres entre réfugiés et étudiants commencent. C’est d’abord le foot qui rassemble un bon nombre de joueurs une fois par mois. Des sorties au musée et balades urbaines permettent également de belles rencontres. Les ateliers et propositions sont ouvertes à toutes et tous, notamment aux étudiants de Sciences Po et aux réfugiés accueilis dans le réseau Welcome Dijon, ou orientés par d’autres associations comme la Cimade.

Affaire à suivre et bravo !

Contact : Thomas et Robin : thomasgriffaton@gmail.com  

A Grenoble

A Grenoble, c est Leo, volontaire en service civique depuis septembre, qui en plus de la recherche de nouvelles familles pour le prohramme JRS-Welcome a pour mission de développer le programme. En peu de temps, la liste des propositions est impressionnante !

capture-decran-2017-12-07-a-16-26-50Une équipe de foot s est constituée, toujours avec en ligne de mire l idée de faire se rencontrer des jeunes sur un pied d égalité, qu’ils soient en demande d asile, réfugié, étudiant ou jeune pro français ou résident en France. Chaque mois, en collaboration avec Iseranybody, est organisé un grand repas interculturel où chacun peut échanger autour de la cuisine. La dernière fois, c est autour d un repas … que 80 personnes se sont réunies ! Une vidéo super ici.

Petit à petit, les propositions grenobloises se multiplient : sorties au musée, randonnée aux alentours, projection de films, Leo ne manque pas d idées et d énergie et a réussi à embarquer avec lui des demandeurs d asile et réfugiés très investis dans la dynamique du programme.

Contact : Léo Cussac : leo.welcome.jrs@laposte.net // https://www.facebook.com/JRSWELCOMEISERE/