Marie, de JRS Jeunes Chambéry

  • Peux-tu te présenter en quelques mots ? 

Bonjour, je suis Marie Durand-Gratian, étudiante en troisième année de licence en sociologie à l’université de Savoie-Mont-Blanc. Je suis passionnée par les langues (je tente d’apprendre le polonais), la photographie et le sport. Avec un côté aquatique. La mer m’anime singulièrement. Le fait de me dire que cet élément a vu tous les humains qui ont marché sur cette terre me fascine. 

  • Comment as-tu entendu parler de JRS France et du programme JRS jeunes ?

Août 2021. Les actualités me font sursauter par les échos de l’Afghanistan. Je vois des stories sur Snapchat, sur Instagram et je me sens profondément touchée et impuissante. C’est donc décidé, je veux combler ce désarroi en donnant un peu de moi, de mon temps. Je veux partager à d’autres ce que je n’ai pas pu offrir à certains. C’est au détour d’une permanence pour une association que je rencontre Jihyun, qui participe à un projet associatif. Elle m’invite quelques semaines plus tard à une « soirée cinéma ».  Le visionnage d’Intouchable marque mes premiers pas dans JRS Jeunes. Concernant JRS France, je l’ai vu passer sous mes yeux lorsque je prospectais la liste des associations de Chambéry.

  • Qu’est ce qui t’as donné envie de participer à JRS Jeunes ? 

Les flyers ! Je plaisante (Ils sont très réussis d’ailleurs). Je voulais ajouter du sens à ma vie. Apporter quelque chose à des personnes de tout horizon, ne serait-ce qu’un acte infime, agit comme une boussole dans mon existence. C’est l’humanité qui émane… Je trouvais ça tellement beau que cela puisse exister que j’ai voulu moi aussi, participer. C’était avant d’en devenir actrice en proposant des activités à mon tour.  

  • As-tu un souvenir marquant de JRS Jeunes à partager ? 

Difficile de n’en garder qu’un… Je dirais la première soirée jeux. On a fait des jeux tous ensemble, l’ambiance était incroyable, avec une véritable cohésion mélangée aux rires. Cocktail de bonheur. Je pense également à la fraîche baignade dans la rivière et cascade lors d’une randonnée avec un dénivelé digne du Mont Ventoux… Chaque instant est marquant à sa manière. 

  • Des envies pour la suite ? 

Un shooting photo ? Les sourires méritent d’être immortalisés !
L’humanité est une pluie de poussière scandée par les averses du ciel, si on peut cultiver la bonté qui a germé dans nos cœurs, je trouve cela magnifique. Je souhaiterais que chacun trouve son bonheur, que tout le monde puisse être aligné à ses valeurs. Et si cela passe par JRS, c’est l’enchantement ! Je proposerais de continuer d’apporter du réconfort, même si c’est parfois inconscient. Ça fait toujours un bien immense de prendre l’air, pour soi et pour les autres. De s’asseoir, de respirer et de vivre, en chérissant le moment présent, pour une soirée, une journée, un week-end ou une vie.

Retour haut de page