« La solidarité ne peut devenir un crime, au risque de renier notre et votre humanité. »
Anouk Van Gestel, citoyenne solidaire et rédactrice en chef de Marie-Claire Belgique.

Aider n’est pas un crime : soutenez les volontaires et opposez-vous à la criminalisation de la solidarité en signant l’Initiative Citoyenne Européenne : www.weareawelcomingeurope.eu/fr

Le 6 Septembre, 11 citoyens belges, dont Anouk Van Gestel, entrent en jugement ; le 21 aout, Sarah Mardini et Seán Binder ont été arrêté par les autorités grecques ; en Mars 2019 s’ouvrira le procès en appel de Stéphan Pélissier ; ils sont accusés de trafics d’êtres humains et risquent de la prison ferme.

Nous, acteurs de la société civile, appelons les gouvernements à cesser de poursuivre les citoyens solidaires. Nous nous opposons à l’intimidation et la répression des volontaires et organisations non-gouvernementales. Il nous est intolérable que les états les criminalisent parce qu’ils soutiennent des migrants et des réfugiés. Nous refusons que les états mettent en péril les droits humains et nos valeurs de justice. Nous nous opposons aux politiques restrictives générant un environnement hostile pour les citoyens qui aident les réfugiés et les migrants. Ces accusations sont le reflet d’une tendance vers la criminalisation de la solidarité partout en Europe. Nous devons nous y opposer car ce n’est pas l’Europe que nous voulons.

Des centaines d’organisation de la société civile dans toute l’Europe se sont rassemblées afin de lancer une Initiative Citoyenne Européenne pour une #EuropeAccueillante. Avec cet instrument de politique participative et 1 million de signature, nous pouvons mettre fin au délit de solidarité partout en Europe.

Rejoignez-nous et signez l’Initiative Citoyenne Européenne :
www.weareawelcomingeurope.eu/fr
#HelpIsNoCrime #WelcomingEurope #LetUsHelp

Loading…