“L’espérance est une lampe dans la poche, je marche avec ça tous les jours de ma vie.”

Byzance, 37 ans, a étudié les sciences commerciales en République Démocratique du Congo. Il est arrivé en France en octobre 2013. C’est lorsqu’il a obtenu son statut de réfugié deux ans plus tard qu’il a pu de nouveau faire des projets. L’association SINGA l’a mis en relation avec une famille chez qui il est hébergé. C’est une famille incroyablement généreuse, il les décrit comme « des anges adorables ». A JRS, Byzance a été accompagné par Charlotte qui l’a aidé à trouver une formation d’agent de sécurité. Il vient de l’obtenir et va commencer les démarches pour trouver un emploi stable indispensable pour obtenir un logement et organiser le rapprochement familial. Byzance espère pouvoir faire d’autres formations ultérieurement. Il voit l’avenir rempli de promesses.