ASILE EN ÎLE-DE-FRANCE : ÇA SONNE DANS LE VIDE

Depuis mai 2018, pour enregistrer sa demande d’asile il faut passer par une plate-forme téléphonique gérée par l’OFII. Depuis sa mise en place, les personne tributaires de ce système désespèrent de ne pouvoir déposer leur demande d’asile . En effet, le numéro est saturé en plus d’être payant… Il faut de nombreux appels pour réussir à joindre la plateforme et ensuite, il faut parfois débourser plusieurs dizaines d’euros pour obtenir un rendez-vous. Et, certaines personnes n’y arrivent jamais !

À plusieurs reprises, des associations et des collectifs ont dénoncé ce système permettant à l’administration d’invisibiliser les demandeurs.ses d’asile en attente de rendez-vous. C’est pourquoi, de nouveau, nous nous retrouvons aux côtés de 20 éxilé.e.s afin de demander au tribunal de sanctionner ce système et pour que la France respecte enfin ses obligations d’enregistrer les demandeurs.ses d’asile qui sollicitent sa protection.

Pour découvrir le communiqué de presse et la lettre écrite au directeur général de l’OFII, cliquez ici !

Retour haut de page