A la rencontre… de Claire !

D’avril à juillet 2021, Claire a fait du bénévolat à temps plein à JRS France. Ses missions étaient variées, mais se concentraient sur les programmes JRS École de Français, JRS Accompagnement Juridique et JRS Jeunes. Elle témoigne de ce temps au sein de notre association. 

Quelle riche expérience que celle vécue avec vous à JRS France !
Après des études de droit et plusieurs stages dans le milieu institutionnel de l’asile/la migration, j’avais envie de goûter au « faire avec » pour voir autre chose que la recherche, les négociations avec les acteurs de l’asile ou l’assistance parfois très impersonnelle des personnes déplacées de force. J’avais également besoin de toucher du doigt le parcours d’exil au-delà de mes connaissances théoriques ; besoin de vivre ce qu’on entend par « accueil » et « hospitalité » au-delà de ce qu’en disent la plupart des médias ; besoin d’entendre le plaidoyer d’une association qui n’est pas des plus militantes. Et besoin d’être là, simplement et sans s’essouffler dans la mission.
Beaucoup de besoins qui ont tous été comblés – et bien au-delà !

Ces quatre mois passés à l’antenne de Paris m’ont permis de découvrir en particulier l’école de français, les permanences du vendredi pour JRS Accompagnement Juridique et les activités de JRS Jeunes… le tout couronné par l’école d’été et la semaine à Taizé : pleines de sens. On ne participe pas aux cours de français parce qu’on est l’élève le plus doué ; on ne vient pas aux permanences parce qu’on a le meilleur statut juridique ; on ne participe pas non plus aux activités de jeunes parce qu’on est professionnel dans ce qui est proposé. On vit l’accueil simple et gratuit. De même qu’il est inconditionnel, la rencontre avec l’autre l’est aussi. Ces temps à JRS France m’ont donné de créer, petit à petit, de belles amitiés avec certains exilés – indépendamment de leur type de protection, leur nationalité, leur culture ou leur niveau de langue. J’ai eu beaucoup de joie à « être » au-delà du « faire », et c’était très fort !

Je me suis, au début, profondément questionnée sur la petitesse de votre organisation qui, à mes yeux, avait compris ce que peu de gens et de structures mesurent. C’est après de longues discussions et le temps passé ici avec vous et avec les exilés accueillis que j’ai saisi le principe. C’est aussi cela l’humilité de l’action et le principe d’agir à taille humaine ! Le tout étant de trouver une juste mesure.

Merci (et bravo !) également pour le temps que vous prenez à vivre des temps fraternels entre vous. L’hospitalité ne peut être pleinement vécue s’il n’y a pas de vie au sein des collègues… C’est fort, et très agréable !

Je ressors donc pleinement nourrie, et prête à poursuivre dans le cadre plus “structurel” en sachant transmettre que la clé d’une belle intégration… c’est la rencontre ! Et si mes futurs collègues ne saisissent pas bien le concept ou ne savent pas comment s’y prendre, je leur dirai de passer par chez vous !

Merci pour tout, ”
Claire

Centre de préférences de confidentialité

Retour haut de page