Ukraine : JRS aux côtés des personnes déplacées

L’Union Européenne a annoncé s’attendre à plus de 7 millions de personnes déplacées à l’intérieur de l’Ukraine, et un peu plus de 660 000 personnes ont déjà fui le pays.

Notre mission à JRS France est d’accompagner, servir et défendre toutes les personnes déplacées par force. Cette mission a déjà résonné avec force à l’été 2021 avec la prise de pouvoir des talibans à Kaboul, et elle résonne de nouveau avec la guerre en Ukraine. 

Nous exprimons notre solidarité au peuple ukrainien, à toutes les personnes actuellement en Ukraine, à celles qui ont quitté leur pays et à celles qui cherchent à fuir, quelle que soit leur nationalité, origine ou religion. A ce titre, nous exprimons notre grande préoccupation de voir des personnes repoussées à la frontière du fait de leur couleur de peau ou de leurs origines… 

Nous souhaitons renouveler notre volonté d’œuvrer à une société accueillante et inclusive.

Nous appelons à une mobilisation forte des pouvoirs publics pour mettre en place un acheminement des personnes en besoin de protection même temporaire vers la France et un accueil décent, dans le respect de nos engagements internationaux. 

Nous nous tenons prêts pour accueillir et accompagner les personnes déplacées par force dans le cadre de nos programmes, en particulier notre dispositif d’hébergement citoyen JRS Welcome, tout comme nous restons disponibles pour accueillir les personnes en demande d’asile déjà présentes sur le territoire français et non prises en charge par les pouvoirs publics. Notre accueil reste inconditionnel et nous travaillons “dans la diversité avec des personnes de toutes convictions, religions, origines, sans faire de prosélytisme religieux.

JRS France offre une hospitalité au sens large à travers ses autres programmes : un cadre pour vivre de belles rencontres entre personnes vivant en France et personnes déplacées par force, et une possibilité d’être reconnu et accompagné au-delà de l’étiquette “personne déplacée par force”. Pour les personnes arrivant d’Ukraine, cette hospitalité globale reste tout aussi nécessaire que l’hébergement.

Par ailleurs, JRS Europe est mobilisé à travers ses différents bureaux nationaux en Ukraine et dans les pays limitrophes (JRS Hongrie, JRS Pologne et JRS Roumanie notamment) qui eux-mêmes sont en contact avec les jésuites présents sur place et les associations et institutions locales (en particulier Caritas et les diocèses). Vous trouverez ici un premier communiqué de JRS Europe publié ce jour (traduction disponible ici), incluant un plaidoyer à destination des pouvoirs publics.

L’actualité nous pousse à maintenir nos efforts pour travailler au maintien de la dignité des personnes en les accueillant comme telles, afin de construire ensemble, en subsidiarité avec les structures étatiques, une société inclusive. 

Nous ne relèverons jamais aussi bien ces défis qu’à plusieurs et en réseau.

Retour haut de page