Une politique européenne respectueuse des droits fondamentaux

Les Magistrats Européens pour la Démocratie et les Libertés (MEDEL) approuvent la Déclaration de Paris le 22 octobre. C’est un appel à l’Union Européenne et à ses Etats membres pour mettre fin aux graves violations des droits des migrants enfermés dans les « hotspots », renoncer à appliquer l’arrangement conclu entre l’Union Européenne et la Turquie, revoir en profondeur le règlement « Dublin III » de sorte que la demande soit examinée dans le pays du choix du demandeur ainsi qu’à respecter les droits fondamentaux des migrants. (Voir la déclaration).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *