Un réveillon différent à l’Île de Lérins : « C’est peut-être ce qu’on appelle le paradis… »

Le réveillon solidaire du 31/12 à l’Île de Lérins a été un moment inoubliable. Se sont mêlés pour ces temps de partage et réjouissances, personnes de toutes confessions, Chrétiens de différentes Eglises, Musulmans, Baha’i, et bien sûr athées. Voici quelques extraits du compte-rendu de cet événement :

Réveillon solidaire à St Honorat. Quel passage !

A minuit, le feu d’artifice de Cannes inaugure l’année nouvelle. De plusieurs points de la côte les fusées balisent les lieux de fête, devant nous les gerbes colorées et les ors ruisselants rivalisent de splendeur. Nous sommes trente-six à nous émerveiller sur la côte, à profiter des miettes du festin comme les passagers clandestins d’un yacht somptueux. Le bouquet final donne le signal du retour vers Saint Salvien, la demeure de nos hôtes. Dans la grande salle, chacun est invité à exprimer ses vœux les plus chers. Temps grave, temps de vérité. Puis poursuite de la fête : verre de champagne ou jus de fruit, gâteau ou friandise apportés par chacun d’entre nous !

Amitié-Lérins-Fondacio a organisé ce réveillon solidaire en invitant les membres de la Pastorale des migrants, dont le réseau JRS Welcome, ainsi que d’autres personnes, à venir accompagnées d’un ou de plusieurs accueillis. Au total, trente-six participants dont vingt-deux migrants ou personnes seules. L’objectif était de terminer l’année en beauté par un réveillon différent et d’entrer dans la nouvelle année en étant solidaires et fraternels. Priorité était donnée à des personnes pour qui le passage de l’An est un moment difficile : migrants, demandeurs d’asile, personnes seules ou en précarité…

(…)

Transport vers l'Île de Lérins

Mise en commun en cercle de parole

(…) Claude Seguin introduit un moment de partage par une prière : « Ouvre nos yeux pour Te rencontrer en nos frères et sœurs [ …] témoins d’un avenir à construire ensemble en humanité ». Assis en cercle, c’est le début d’un florilège : « Merci à Welcome, merci aux organisateurs qui ne cessent de nous accueillir à bras ouverts » – « On est tous des humains » – «  Toute personne est une histoire sacrée » – « Ensemble, on est plus solides » – « Mon bonheur est d’augmenter le bonheur des autres » – «  Ma maison sera appelée maison de tous les peuples » – « Touchée par la souffrance, touchée par les sourires partagés » – « Beaucoup d’espoir pour l’avenir » – «  En entendant chanter les réfugiés apportant nos intentions, l’émotion m’a envahi. J’ai du m’asseoir et mettre ma tête entre mes mains. Deux larmes ont coulé. Goût de sel de la Méditerranée où beaucoup périssent » – « Scandale de ces jeunes qui doivent dormir dans la rue. Dire à nos paroissiens : ouvrez-vos cœurs, ouvrez vos maisons, vous ne le regretterez pas ! » – «  C’est peut-être ce qu’on appelle le paradis… l’amour… tout ça » – « On s’est donnés de l’amour. Merci à Dieu, merci à tous ».

Philippe Collet peut conclure : « Que cette fraternité se manifeste aujourd’hui et demain. La Pastorale des migrants est une étape dans votre histoire […] Que chacun soit dans la gratuité. Chacun de nous est une grâce ».

(…)

Nouvel an à Lérins

Ce que chacun ressent, ce sentiment de former une même famille, cette communion entre nous, cette paix, cette joie. Mais, pour beaucoup, au prix de quelles souffrances ! En admirant le feu d’artifice nous n’étions pas les passagers clandestins d’un yacht somptueux. N’étions nous pas plutôt sur l’Aquarius, le navire affrété par SOS Méditerranée pour recueillir les migrants en détresse en mer Méditerranée ? N’étions-nous pas aussi des passagers d’espérance, disant et redisant : « Ensemble, on est plus solides », « ouvrez-vos cœurs, ouvrez vos maisons, vous ne le regretterez pas ! » Parmi nous, devant les étoiles filantes de toutes couleurs, ébahi, un rescapé criait : « Je suis vivant ! »

Avec les organisateurs, Michel

Pour lire le compte-rendu en entier, cliquez ici : Lérins – Passage de l’an 2018

Sultane ghalbam to hasti

Tu es le Roi de mon cœur,
tu as franchi le porche de mon cœur,
et tu as conquis mon cœur.
Maintenant, vient à mon esprit
dans chaque endroit, en chaque instant,
que je ne peux pas passer ma vie sans toi,
que je ne peux pas imaginer ma vie sans toi.
L’univers est trop petit face à ton amour
et pourtant aujourd’hui mon cœur déborde de toi.
Tu es mon seul appui
et je ne te quitterai jamais.
Tu es le Roi de mon cœur.

Chant traditionnel iranien