Colloque au CNAM Accès à la formation et à la culture pour les demandeurs d’asile et les réfugiés

header

Accès à la formation et à la culture

Pour une politique linguistique innovante envers les réfugiés

L’Etat ne propose pas de cours de français pour les demandeurs d’asile qui n’arrivent pas à être autonomes pendant tout le temps de leurs démarches. Pour les réfugiés, les offres sont tardives et d’un niveau insuffisant pour poursuivre des études, suivre des formations professionnelles et s’intégrer. Pour tous, la politique de formation est dispersée, cloisonnée, peu claire et manque de coordination.

Quelques faits :

  • 6 millions de personnes vivant en France rencontrent des difficultés dans la maîtrise de la langue.
  • Nombre moyen d’heures de cours de français proposés dans le cadre du Contrat d’Insertion Républicaine: 140 contre 600 en Allemagne.
  • Des cours qui vont seulement jusqu’au niveau élémentaire (A1).
  • Des objectifs non remplis : seulement 65% des bénéficiaires atteint le niveau élémentaire.

Comment sortir d’un tel paysage institutionnel ?

 

Ce colloque vise à se coordonner entre institutions, associations, société civile et pouvoirs publics (Ministère de l’Intérieur, de l’enseignement supérieur, de la culture, du Travail et des formations professionnelles) pour permettre aux réfugiés et aux demandeurs d’asile d’apprendre le français tout en accédant plus largement aux études supérieures, aux formations professionnelles et à la culture de notre pays.

 

Je m’inscrisTrouver le programme complet

Avec la participation de :

1

25

3

4

6

5-1-1

Je m’inscrisTrouver le programme complet

logosministere3

Avec le partenariat de

Inscrivez-vous à la Lettre de France Culture