Comprendre pour Apprendre

cpa_bandeaufb

 
 
 
 
 

UN COLLECTIF

Piloté par JRS France, Comprendre pour Apprendre est un projet en partenariat avec l’Inalco, Sciences-Po, Bibliothèques Sans Frontières, et d’autres grandes institutions et associations. Il vise à aider les réfugiés dans leur intégration en France.
 

UN ENJEU : LA MAITRISE DU FRANCAIS

La maîtrise de la langue française est un enjeu majeur pour les réfugié(e)s puisqu’il s’agit d’une condition d’accès à la formation, au travail et au logement. Pourtant, en France, l’Etat n’offre pas de formation en langue française à destination des demandeur(se)s d’asile. La société civile s’organise pour combler cette lacune mais éprouve évidemment des difficultés en raison de l’insuffisance de ses ressources par rapport à l’étendue de la demande.
 

UN SITE INTERNET TRADUIT EN 4 LANGUES

Afin de permettre aux réfugiés d’apprendre le français, le collectif a donc lancé un site internet, qui permet :

-de mettre en relation des demandeur(se)s d’asile ou réfugié(e)s et des bénévoles. Grâce à une logique de matching*, les bénévoles pourront répondre aux besoins exprimés en fonction de leurs compétences et de leurs disponibilités. Ils pourront par exemple proposer de traduire des documents, d’accompagner à des rendez-vous administratifs, d’avoir une conversation en français, d’apporter du soutien dans les études ou d’organiser (avec le soutien d’une association ou institution) un événement sportif ou culturel.

-de faciliter l’accès aux cours de français, formations professionnelles et études supérieures à tous ceux ayant dû quitter leur pays et ne maîtrisant pas forcément le français. Grâce à un système de géolocalisation, ils pourront consulter les cours qui sont dispensés autour d’eux et les places disponibles. Ils n’auront plus à se déplacer inutilement pour découvrir que le cours est complet.

conversation_small

 

Au-delà de son intérêt pratique, le site constitue un moyen de former une force inter-associative et inter-institutionnelle qui puisse légitimement saisir les pouvoirs publics et demander un changement de politique linguistique.

 

 

DES PARTENAIRES :

Sciences Po

L’Inalco

Bibliothèques sans frontières

Service Réfugié du Pôle Asile Centre de Recherche et d’Action Sociale (CERAS)

Kiron,
Université Américaine de Paris

Wintegreat

Réseau Etudes Supérieures et Orientation des Migrant.e.s et Exilé.e.s(RESOME).

*matching : mise en relation

 

DECOUVRIR LE SITE