#IgetYou : ‘ »Ce que j’aime le plus en France, c’est la liberté » Témoignage d’Aristide

fr-aristide-for-web1

« J’ai découvert JRS France sur internet. Quand on est arrivé, on était logé dans un lycée. Mon ami camerounais m’a dit qu’il y avait des associations qui pouvaient nous aider pour le pass Navigo, le logement. Donc on est rentré dans un cyber et on a fait des recherches. Par JRS France, j’’ai été […]

Lire la suite

Ensemble tout est possible : Une valise du possible

logo_etep

Par Yazan Al-Obeid réfugié syrien  Mon index est allumé Sa lumière, c’est toi Chaque fois que ton absence m’attirait vers l’obscurité  *** Les feuilles qui sont tombées Et celles qui sont en attente de la chute le vent les emportera Loin *** Les oiseaux qui ont migré, reviendront les roses qu’on a coupées… de plus belles fleuriront […]

Lire la suite

Ensemble tout est possible : Je déteste le mot TERRORISME

logo_etep

Par Fattaneh Mohamadzade réfugiée iranienne J’avais 10 ou 11 ans, je venais de rentrer de l’école. Tous mes sœurs et frères étaient assis autour de la table avec ma mère. On était en train de manger sauf mon père qui était à son travail comme tous les jours. Nous parlions et racontions nos histoires à […]

Lire la suite

Je ne renonce pas à mon projet

JRS France répond souvent à des demandes de sensibilisation, notamment auprès des jeunes en lycée. Excellente occasion de mieux connaître la réalité des réfugiés et demandeurs d’asile, sur laquelle ils sont invités à réfléchir et à réagir, c’est aussi un moment important que de rencontrer un réfugié et de pouvoir parler avec lui. 

En mars 2012, devant plus d’une centaine de jeunes du Collège jésuite de Tivoli, à Bordeaux, Bestun a donné un témoignage sur son parcours de réfugié. Kurde d’Iran, arrivé en France en 2010, il est maintenant réfugié statutaire.

2012-03_Tivoli4

 

 

Je suis le fils de Khalid, militant du Parti Démocratique du Kurdistan-Iran, qui luttait contre la dictature iranienne et souhaitait la laïcité, la liberté et l’égalité pour tous. C’est un parti officieux mais très organisé et ses membres logeaient parfois à la maison. Ma mère, Asmar, au foyer, suivait les affaires de la maison et aidait mon père dans son travail.

Lire la suite

Avoir des amis et un travail passionnant

jrswelcome

Je m’appelle Katherine, je suis née à Kinshasa, mon père était ingénieur et maman infirmière. J’ai un frère et une sœur. Après un bac commercial et quelques années comme comptable, j’ai décidé de devenir journaliste, mais avant de vous parler de mon histoire, je vous donnerai quelques informations sur mon pays, la République Démocratique du Congo.

 

RDCLa RDC compte 70 millions d’habitants et mesure 4 fois la surface de la France. La langue courante est le français, dans laquelle se font les études, et qui est aussi la langue officielle de l’administration. Quatre autres langues nationales sont reconnues et il existe plus de 200 dialectes. Les congolais sont chrétiens à 90% (catholiques et évangéliques), 8% sont musulmans.

L’or, les diamants, le cuivre, le zinc, constituent la richesse du pays, qui a pendant longtemps fait le commerce de l’ivoire. Les richesses minières ont toujours été exploitées par des puissances étrangères, aujourd’hui notamment l’Inde et la Chine.

Lire la suite