Accès au travail et aux formations des demandeurs d’asile en Suisse

Le 12 octobre le Conseil fédéral suisse a adopté un rapport proposant de refondre l’admission provisoire, un statut de protection spécifique au pays alpin et ouvert aux personnes qui ne remplissent pas les conditions pour obtenir l’asile mais qui ne peuvent pour autant retourner dans leur pays d’origine (en raison d’un conflit armé par exemple).
Beaucoup jugeaient ce statut inadapté aux 35 000 bénéficiaires qui s’installent souvent durablement dans le pays et rencontrent bien des difficultés sur le marché du travail. Le Conseil fédéral souhaite donc faire évoluer ce statut vers la protection subsidiaire en vigueur dans l’Union européenne. Il note à cet égard que « l’intégration professionnelle des personnes admises à titre provisoire présente un fort potentiel d’amélioration » et ambitionne « d’améliorer le cadre général pour favoriser une intégration plus rapide des personnes dont il est prévisible qu’elles séjourneront durablement en Suisse ».

Rapport accessible ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *